Vous êtes ici : Accueil > Les projets pédagogiques > L’EPS & la danse > Un projet inter-établissements et pluri artistiques dans le cadre du (...)
Publié : 6 décembre 2015

Un projet inter-établissements et pluri artistiques dans le cadre du festival « Les Nuits d’Orient »

Un projet inter-établissements et pluri artistiques
dans le cadre du festival « Les Nuits d’Orient »
Après les Mille et une Mona Lisa, les Mille et une Etoiles, les Mille et une Arabesques, Rachida Essaber, professeure d’arts plastiques au collège de Vénarey Les Laumes a, cette année encore, emporté dans son sillage les élèves des collèges André Malraux et Gaston Roupnel de Dijon dans un projet autour de la thématique des "Mille et un regards »
Avec leur professeur d’arts plastiques Mmes Essaber et Adenis, les élèves des collèges de Vénarey Les Laumes et André Malraux se sont transformés en photographes afin de saisir l’expression fugitive de l’œil d’une personne connue ou inconnue, d’un animal… et l’ont ensuite figée sur un format carte postale.
Les élèves de SEGPA de M. Leport, quant à eux, ont réalisé de grands yeux en bois, nous transportant ainsi au pays des miroirs de l’âme.

Ce sont plus de 3000 yeux « Curieux, rieurs, charmeurs ou noyés de larmes de désespoir, de joie… Fenêtres ouvertes sur l’âme, qui sont donc à découvrir dans une exposition à l’installation originale
à la salle de la coupole du mardi 1er au vendredi 11 décembre 2015

Lors du vernissage le lundi 30 novembre, autour de cet arbre mort embelli par de grandes bandes dégoulinantes de mille et un regards, les élèves de l’atelier danse et de la chorale du collège André Malraux encadrées par Mmes Lamboley (eps) et Sarrazin (éducation musicale) ont donné vie corporellement et musicalement à cette installation.

« Les artistes d’un jour » se sont intéressées au regard du spectateur en le guidant ou en le laissant vagabonder sur leur gestuelle, leur costume couvert de grands yeux, l’espace environnant rempli d’expressions diverses, l’univers sonore avec des voix qui parlaient aussi de regards.
L’espace d’un instant en donnant vie à tous ces yeux, elles nous ont transportés dans un voyage éphémère mais riche en émotions.
Pourquoi parler, vouloir paraître ?
Quand un seul regard nous suffit
Pour voir l’art d’un tableau de maître
La perfection d’une goutte de pluie

Un travail inter- établissements aux multiples facettes autour d’un objectif commun de sensibilisation artistique et culturelle.

Portfolio automatique :