Vous êtes ici : Accueil > Les projets pédagogiques > L’EPS & la danse > Un EPI doublé d’un projet passerelle avec le lycée Charles de gaulle
Publié : 19 mai 2017

Un EPI doublé d’un projet passerelle avec le lycée Charles de gaulle

Une belle aventure artistique pour la classe de 3°5 qui s’est déroulée sur les trois premiers mois de cette année 2017.
Une aventure ponctuée de temps forts :
-  Un spectacle de danse « The State » de la compagnie Affari Estéri, trois de théâtre « Looking for Alceste », Cie La Volige La Résistible Ascension d’Arturo Ui, « Le Garçon au visage disparu », Théâtre Le Clou, et une exposition sur la danse contemporaine ; De quoi développer son regard du spectateur et son esprit critique !
-  Des ateliers de pratique avec deux danseurs Emilie Cornilleau et Yann Cardin et un chorégraphe Schlomi Tuizer de la compagnie Affari Estéri ; qui ont permis un voyage corporel dans l’univers de leur dernière création « The State ».
-  Des temps de travail, de création et d’échanges en commun dans ces ateliers avec les élèves de la classe de seconde option « arts du spectacle » du lycée Charles de Gaulle.

Tout cela au sein d’un travail interdisciplinaire (EPI) regroupant l’eps-danse, le français, les arts plastiques et l’éducation musicale et autour d’une thématique sur « L’homme irrationnel.
« Quelle vision de l’homme du futur nous donnent les arts et la littérature ? »

Thématique en résonance avec l’univers de la pièce « The state » de la compagnie Affari Estéri qui dans une 1ère partie nous emmène dans une sorte de société sans liens, sans contacts, avec des codes établis et dans une seconde partie nous fait basculer dans un univers plus intime ou apparaissent des émotions et des relations entre les danseurs.
Propos renforcé par un choix musical notamment pour la 1ére partie qui a permis aux élèves d’aborder la musique minimaliste en cours d’éducation musicale.

Le cahier des charges était ambitieux puisque les élèves devaient à partir de tout le travail réalisé avec les artistes et les enseignants
- Retracer toutes ces expériences dans un carnet de bord,
- Présenter un exposé oral sur un métier du spectacle vivant
- Réaliser une critique journalistique sur un des spectacles
- Et par groupe de 6, composer, interpréter et présenter une création artistique regroupant les différents arts : duo théâtral, duo dansé, mise en valeur des objets plastiques et /ou costumes et choix d’un support musical.

Comme de vrais artistes, ils ont également participé à une autre restitution en grand groupe, du travail réalisé en lien avec les élèves du lycée ;
Une entrée originale dans « La cour des grands »

Une expérience riche en émotions, qui a permis aux élèves de découvrir ce qui fait la richesse des spectacles vivants contemporains ou tous les arts se côtoient.

Projet passerelle suivi par Art danse–Dijon Bourgogne et soutenu par Canopé